Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
goodmorningworld le ptit tour... du monde de Marion & Jordi

Hanoi : une capitale agréable

1 Avril 2013 Publié dans #Vietnam

Nous arrivons dans la capitale sans encombre. Bien évidement en arrivant à la station de bus une horde de chauffeurs de taxi nous attend. Nous voulons prendre un bus mais selon les dire des chauffeurs mais également des vendeurs de la bus station il n’y a pas de bus pour le centre-ville. Bon celle-là on la connait déjà. Il serait peut-être temps qu’ils se recyclent ces Vietnamiens ! Nous décidons d’avancer et nous tombons sur arrêt de bus ! Nous rencontrons une fille très sympathique qui nous explique comment nous rendre dans le centre. Il faut prendre deux bus. Elle nous accompagne même jusqu’au deuxième bus et nous paye le premier. Elle parle peu en anglais et est très contente de nous aider. Nous la remercions chaleureusement et nous nous séparons. Dans le deuxième bus nous demandons au chauffeur de nous arrêter dans une rue. Malheureusement, il nous dépose dans une autre rue. A une lettre près, c’est le même nom sauf que c’est à deux kilomètres….. Nous décidons d’y aller à pied. Vietnam oblige, nous nous arrêtons prendre un bon thé glacé et Jordi part chercher une chambre. Il en trouve une très sympa dans une petite rue piétonne à côté d’un marché. Même si nous sommes dans une petite rue, il est difficile de faire une grasse matinée à Hanoi. Les vietnamiens se lèvent tôt et dès l’aube retentissent klaxon et cris des passants. Il se mêle à ce capharnaüm un étrange manège. Un homme parle dans un mégaphone avec une sorte de musique patriotique. C’est en réalité la police, qui, tous les matins passe dans les rues en rappelant quelques éléments de lois accompagnés de musiques de propagande.

Nous partons visiter le musée des femmes du Vietnam. Très beau musée. Trois items sont abordés : les femmes dans la famille, les femmes dans la vie active (les travaux réalisés) et les femmes et la guerre. Ce dernier item est particulièrement intéressant. Nous apprenons comment les femmes se sont battues elles aussi pendant les différentes guerres. Ces femmes étaient de vraies combattantes et ce musée leur rend d’une certaine façon hommage.

Nous partons visiter également le musée de l’histoire. Assez petit, Il est moins intéressant et certaines descriptions d’objets ne sont pas en anglais. Quelques objets retiennent l’attention de Jordi et de la mère de Marion. Bois incrusté de nacres et fouet en os de queue de raie pour l’un et statue en bois pour l’autre.

Nous finissons notre séjour en visitant le temple de la littérature. Ce temple est dédié à Confucius et fut une université où l’on enseigna les préceptes du confucianisme à savoir la parité dans la famille, l’égalité dans le gouvernement,….

En ce qui concerne la ville d’Hanoi, on peut dire que c’est une ville certes bruyante mais très agréable. A tous les coins de rues des minis temples se dressent entre des maisons délabrées de styles coloniales et autres immeubles. On se perd aussi assez facilement. Vous trouvez une excellente street food à tous les coins de rues. Nous nous délectons de pho bo (soupes de nouilles de bœuf), de biai hoi (bières dont on vous avait parlé à HCMV) et délicieux cafés glacé et bien d'autres mets dont nous avons oublié les noms.

Hanoi : une capitale agréable
Hanoi : une capitale agréable
Hanoi : une capitale agréable
Hanoi : une capitale agréable
Hanoi : une capitale agréable
Hanoi : une capitale agréable
Hanoi : une capitale agréable
Hanoi : une capitale agréable
Hanoi : une capitale agréable
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
hello,
fellicitation pour votre debrouillardise. Par contre le reveil au megaphone par la police c'est pas top !
Je ne savais pas que des femmes ont combattu .
Vos photos sont vivifiantes et tres rafraichissantes . j'aprecie tout particulierement la petite mousse echangée entre marion et sa maman (un air de famille bien marqué ! ). Je pense effectivement que marion et jordi ont du assurer un coaching de premier ordre aupres de la mere de marion.
Bonne route
james
Répondre
L
j'ai eu l'impression de m'être inscrite à un mini stage commando de la débrouille.
le point fort : se laisser guider, juste suivre
le point faible : suivre, enfin essayer. Ne pas avoir l'autorisation de conduire le scooter, c'est là que les parents prennent un coup de vieux, lorsqu'on est obligé de monter derrière... enfin effectivement voyager n'est pas être en vacances, s'ouvrir aux autres, un véritable dépassement de soi. Merci à mes deux coaches et à ceux que j'aime et qui m'ont soutenu pour ce voyage.
Répondre