Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
goodmorningworld le ptit tour... du monde de Marion & Jordi

Phong Nha-Ke Bang : grottes, rivières et locaux adorables

21 Mars 2013 Publié dans #Vietnam

Après 3 bus et un arrêt de 5 heures à Hué, nous arrivons enfin à Dong Hoi pour une petite escale d’une nuit. Le lendemain matin, nous repartons pour Son Trach, village en bordure du parc de Phong Nha. Nous sommes heureux de trouver ici un Vietnam authentique. Il y a très très peu de touristes. Les rapports avec les locaux sont plus vrais, moins faussés par l’argent. Nous ne sommes plus de simples portes monnaies sur pattes.

Même si la pluie nous accompagne de temps en temps le premier après-midi, nous faisons une agréable balade au bord de la rivière. Nous sommes entourés par d’impressionnantes montagnes karstiques recouvertes de jungle. Bien évidemment le rapport avec la Chine ne se fait pas attendre. Nous avons l’impression d’être le long du fleuve Li (Guilin). Quelques églises sont dispersées dans les environs à notre grand étonnement.

Tout le long de notre ballade, nous sommes salués par les enfants dont certains n’hésitent pas à venir mettre en pratique l’anglais appris à l’école. Sur le chemin du retour, nous prenons un café sur une petite terrasse avec une vue superbe. Plus tard nous sommes interpellés par 3 hommes à travers la fenêtre de leur maison. Si tôt entrés, nous nous retrouvons avec un verre d’alcool de riz à la main qu’ils n’arrêtent pas de remplir. lls font également goûter leurs plats à Jordi en lui donnant à manger à la baguette. On essaie de communiquer mais ils ne parlent pas anglais et nous pas vietnamien : on comprend seulement leur âge et qu’ils sont chrétiens. Un peu plus tard on se fait aussi offrir des graines de tournesol par poignée entière par quelques ados.

Le lendemain, nous partons visiter les grottes de Phong Nha. Il faut savoir qu’à cet endroit a été découvert en 2005, la grotte la plus grande au monde (ouverte au public en 2011). C’est incroyable de découvrir encore aujourd’hui des sites exceptionnels. Nous ne visitons pas cette grotte car il a plu énormément et il est donc trop risqué de prendre des scooters, conducteurs novices que nous sommes.

Nous prenons un bateau pour visiter une autre grotte toute aussi impressionnante (55 km de long). Nous en visitons bien évidement qu’une petite partie. Nous entrons donc dans la grotte en bateau et naviguons sur 600 mètres puis le bateau nous dépose dans une grande cavité. La grotte est superbe avec ses stalactites et stalagmites gigantesques et ses jeux de lumière un peu kitch. Les cavités sont énormes, nul besoin de se baisser ou de ramper…

L’après-midi, nous nous baladons dans la ville. Nous prenons un chemin qui nous mène droit dans la cour de récré d’une école. Nous qui voulions être discret, nous voilà assiégés par une horde de bambins s’entrainant au volley et au Jianzi (sport national importé de Chine qui consiste à envoyer avec le pied un volant par-dessus un filet de badminton).

C’est fou dans cette ville, à tous les coins de rues, des vietnamiens de tout âge se défient sur les terrains de volley.

Nous prenons le bus local afin de retourner sur Dong Hoi où un bus de nuit pour Hanoi nous attend. Dans le bus, c’est un vrai boxon. Ça nous manquait ! Et ce n’est pas de l’ironie. La maman de Marion peut voir comment nous voyageons la plupart du temps. Tous les sièges sont pris, ainsi que les mini-sièges en plastique dans l’allée centrale. Des colis de tout genre s’entassent un peu partout. Nous escaladons une moto afin de nous glisser à côté du chauffeur. Marion joue les co-pilote. Elle essuie le pare-brise embué du chauffeur. C’est qu’il n’arrête pas de faire monter des gens et en conséquent le bus n’arrête pas de s’embuer. On se demande quand est ce qu’il va s’arrêter de prendre des passagers. Elle le prévient également lorsque quelqu’un veut monter et lorsqu’ un coq traverse la route. Sauf que pour le coq…. et bien c’était trop tard. Oups.

Cette petite virée à Son Trach nous laisse penser qu’il reste des coins authentiques au Vietnam. Le meilleur moyen pour trouver ces endroits est sans conteste la moto pour s’enfoncer à l’intérieur des terres loin de la côte et des circuits touristiques.

Phong Nha-Ke Bang : grottes, rivières et locaux adorables
Phong Nha-Ke Bang : grottes, rivières et locaux adorables
Phong Nha-Ke Bang : grottes, rivières et locaux adorables
Phong Nha-Ke Bang : grottes, rivières et locaux adorables
Phong Nha-Ke Bang : grottes, rivières et locaux adorables
Phong Nha-Ke Bang : grottes, rivières et locaux adorables
Phong Nha-Ke Bang : grottes, rivières et locaux adorables
Phong Nha-Ke Bang : grottes, rivières et locaux adorables
Phong Nha-Ke Bang : grottes, rivières et locaux adorables
Phong Nha-Ke Bang : grottes, rivières et locaux adorables
Phong Nha-Ke Bang : grottes, rivières et locaux adorables
Phong Nha-Ke Bang : grottes, rivières et locaux adorables
Phong Nha-Ke Bang : grottes, rivières et locaux adorables
Phong Nha-Ke Bang : grottes, rivières et locaux adorables
Phong Nha-Ke Bang : grottes, rivières et locaux adorables
Phong Nha-Ke Bang : grottes, rivières et locaux adorables
Phong Nha-Ke Bang : grottes, rivières et locaux adorables
Phong Nha-Ke Bang : grottes, rivières et locaux adorables
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
Magnifiques les grottes !!
Répondre
J
hello,<br /> cela doit faire plaisir de se retrouver dans un climat autentique. j ai eu l occasion de voir un joueur de jianzi et j avoue qu on a l impression qu ils ont une main à la place du pied..<br /> vos photos me font voyager . merci et <br /> bonne route bien sur<br /> james
Répondre