Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
goodmorningworld le ptit tour... du monde de Marion & Jordi

Grand Teton NP : le retour aux montagnes !!!

25 Juin 2013 Publié dans #USA

Avant d’arriver aux Grand Teton nous devons encore traverser les déserts. Nous allons radoter. Les routes sans fin s’enchaînent, pas de villes à l’horizon, que des immenses étendues de sables, de roches, de cailloux et de touffes vertes. Pas un homme à l’horizon que des panneaux nous signalant de faire attention aux antilopes et autres animaux qui pourraient traverser. Nous sommes encore et toujours seuls. Il commence à faire nuit et on ne peut pas se poser car comme on le dit, il n’y a qu’une route et le désert autour. L’angoisse, la déprime. Le désert, ce n’est vraiment pas fait pour nous. Nous trouvons quand même un camping au bord d’un réservoir au milieu d’un troupeau de vaches et de chevaux. Nous sommes les seuls dans le camping et la camp host. La pauvre, elle doit s’ennuyer.

Il ne nous reste plus beaucoup de kilomètres à parcourir. Sur le chemin, nous croisons un petit troupeau d’antilopes. Une grande première pour nous. Cela nous redonne le sourire. Une journée qui s’annonce bien !

Les montagnes et les prairies vertes sont en approche et un panneau d’avertissement annonçant qu’un élan est aux abords de la route continuent à nous donner la patate. Marion sort l’appareil prêt à dégainer. Nous voyons une grosse masse au loin dans un champ. Nous crions, Elan, Elan !!!!! C’est bizarre, il ne bouge pas. Un élan est effectivement au milieu d’un champ sauf que c’est une sculpture. Alors ça c’est méchant. Ils n’ont pas le droit de nous faire une fausse joie comme ça.

Nous avons quelques difficultés à trouver l’entrée du parc et Jordi esquive de justesse un chien de prairie (puis un écureuil plus tard). Marion ferme les yeux et crie ! Ouf Il est sain et sauf.

Nous partons nous renseigner comme à notre habitude au visitor center des campings et des endroits à visiter où la faune est riche. En sortant, nous voyons un attroupement de gens au-dessus d’un pont. Nous partons voir. Et bien voilà, il est là notre élan. Nous sommes tout contents et impressionnés. Il est en train de manger, les pieds dans la rivière, indifférent à la foule. Sur la route qui nous mène au camping, nous verrons un deuxième élan allongé de l’autre côté de la rivière avec seulement la tête qui dépasse des herbes hautes. Comment, nous l’avons aperçu ? C’est simple. Des voitures stationnent le long de la route et surtout quand vous voyez des hommes avec un matos de compet pour la photo (trépied et immenses objectifs) vous vous arrêtez. C’est une règle d’or. C’est qu’il y a ou qu’il va y avoir quelque chose. Règle qui ne s’applique pas aux chinois car eux, ils ont du matos de compet mais ils mitraillent tout et n’importe quoi J

Sentons que c’est notre jour de chance, nous bifurquons par une route de terre (Mormow row). La vue sur la chaîne de montagnes d’où surgit le grand Teton culminant à 4197m est spectaculaire. Après avoir passé un ranch, nous tombeau sur un petit troupeau de bisons sauvages aux bords de la route. Les bêtes impressionnent. Elles imposent le respect, elles sont juste magnifiques. Les plus belles bêtes que nous ayons vues jusqu’à présent. Un peu plus loin, c’est un troupeau d’au moins une centaine de têtes que nous observons à quelques mètres depuis notre voiture. Nous observons également des antilopes au milieu des fleurs.

Nous partons au camping tout revigorés de cette expédition animalière. Nous sommes prêts à affronter le grand froid de la nuit.

Le lendemain, nous souhaitons reprendre quelques clichés des bisons vus la veille car la luminosité n’était pas optimale, mais ce matin, il n’y a plus aucun bison. Comme quoi, on a eu vraiment de la chance hier. Nous partons faire un trek sur le Death Canyon trail au bord du lac Phelps. En chemin, nous voyons deux jeunes sur le bord de la route en train de faire du stop. Nous nous arrêtons bien évidement, heureux de pouvoir aider et discuter avec des gens. Ils viennent de faire une rando de plusieurs jours et souhaitent que nous les ramenions à leur voiture quelques kilomètres plus loin. Ils sont très sympas. Ils partent pour San Juan pour l’été rejoindre leur oncle qui a une ferme. Cette île étant à notre programme, nous échangeons nos coordonnées.

Nous entamons notre trek, content de cette rencontre. Nous commençons par marcher dans une forêt de pins jusqu’à une vue dégagée sur le lac puis descendons jusqu’à celui-ci. Les montagnes aux sommets enneigées sont magnifiques et les fleurs plus qu’abondantes continuent de parfaire le tableau. La remontée est plus facile que ce que l’on pensait et nous croisons la route de deux serpents. Sur le chemin, nous entendons des randonneurs avec des clochettes. Elles servent à prévenir les ours et à ne pas les surprendre. En parlant d’ours, c’est la première fois que les rangers préconisent fortement d’avoir une bombe contre eux. Nous sommes perplexes et en apprenons plus le soir au camping. Ce dernier est très agréable, il y a des chevaux en liberté qui sont à la camp host canadienne. Elle est super sympa, une vraie cowgirl. Elle nous propose de nous prêter sa bombe lors de nos randonnées. Il y a en réalité deux sortes d’ours dans le parc. Les ours noirs (présent entre autre à Yosemite) où il suffit généralement de faire beaucoup de bruit pour les effrayer et les grizzlys. Et c’est avec eux que cela se complique car il n’y a rien à faire à par la bombe si ils attaquent. Soit tu as la bombe soit tu fais le mort. Elle en a vu trois depuis qu’elle est arrivée il y a 3 semaines. On comprend tout maintenant.

Petit réveil dans le froid et quand tu as déjà froid dans le duvet avant de sortir c’est mal barré (enfin surtout pour Marion). Nous sommes descendus sous les 0 degrés cette nuit et il ne fait que 4 degrés à notre réveil. Ça pique !

Nous partons pour un trek de 15 km le long de l’immense lac Jackson. Nous alternons entre forêt, clairière et le lac où les montagnes se reflètent. Nous observons des canards, des pélicans, un superbe aigle perché en haut d’un arbre (c’est là qu’un meilleur zoom ne serait pas du luxe), une biche et un jeune cerf que nous suivons à bonne distance. Nous tombons sur une armée de moustiques et ce, pendant dix bonnes minutes de marche. Miracle, nous ne nous sommes pas fait piqués. On n’ose même pas imaginer si cela nous était arrivé en Asie. Nous sommes un peu stressés durant ce trek. Jordi frappe régulièrement dans ses mains. On ne sait jamais, un grizzly pourrait surgir. Ba oui, parce qu’on n’a pas pris la bombe ce matin.

Avant de retourner au camping, nous allons au shop prendre quelques bières (il faut bien se faire plaisir) et nous nous renseignons pour le prix d’une bombe. 50 dollars !!!! Bon ba c’est décidé, nous n’en achèterons pas. 50 dollars !!! Il n’y a que les riches qui peuvent se défendre, c’est toujours pareil J

Nous retournons à notre camping, buvons notre petite bière et préparons notre repas gelés comme des culs. La camp host nous dit qu’il fait bon. Elle est en chemise. Nous sommes avec nos polaires, plus vestes, plus bonnets, plus gants de soie. Il va peut-être falloir penser à faire quelques réserves de graisse.

Le lendemain matin, nous partons faire une petite ballade de deux heures vers le camping avant de prendre la route pour Yellowstone. Nous prenons cette fois-ci la bombe. Mais le grizzly ne se montrera pas. Nous observons toutefois des hérons. D’abord dans le ciel où nous avons mis un moment à comprendre de quel animal il s’agissait.

Nous reprenons la route pour quelques kilomètres, direction le très connu Yellowstone NP.

Grand Teton NP : le retour aux montagnes !!!
Grand Teton NP : le retour aux montagnes !!!
Grand Teton NP : le retour aux montagnes !!!
Grand Teton NP : le retour aux montagnes !!!
Grand Teton NP : le retour aux montagnes !!!
Grand Teton NP : le retour aux montagnes !!!
Grand Teton NP : le retour aux montagnes !!!
Grand Teton NP : le retour aux montagnes !!!
Grand Teton NP : le retour aux montagnes !!!
Grand Teton NP : le retour aux montagnes !!!
Grand Teton NP : le retour aux montagnes !!!
Grand Teton NP : le retour aux montagnes !!!
Grand Teton NP : le retour aux montagnes !!!
Grand Teton NP : le retour aux montagnes !!!
Grand Teton NP : le retour aux montagnes !!!
Grand Teton NP : le retour aux montagnes !!!
Grand Teton NP : le retour aux montagnes !!!
Grand Teton NP : le retour aux montagnes !!!
Grand Teton NP : le retour aux montagnes !!!
Grand Teton NP : le retour aux montagnes !!!
Grand Teton NP : le retour aux montagnes !!!
Grand Teton NP : le retour aux montagnes !!!
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Hello,
Me voici de retour fidèle à votre Blog . J'ai quelques articles en retard mais je vais prendre soin de bien les décortiquer et apprécier vos récits et photos . Je suis en congés et il fait un temps superbe en france depuis 1 semaine notre anticyclone s'installe pour de bon sur notre france . Vous me faites découvrir des paysages superbes et google earth me permet de compléter ma visite grâce aux lieux que vous citez dans votre article . Le grizzly est allé se promener du coté de chez swan , tant mieux ... Les relations avec les locaux ne sont pas facile mais la beauté de la faune et flore locale compense tout cela . Je vous souhaite une bonne route
James
Répondre