Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
goodmorningworld le ptit tour... du monde de Marion & Jordi

Yelowstone NP : So touristic but so beautiful !

28 Juin 2013 Publié dans #USA

Le Yellowstone NP touche le Grand Teton NP, nous arrivons donc rapidement à destination par le sud. Le Yellowstone étant un des parcs les plus visité d’Amérique, bon nombre de campings sont déjà pleins. Nous ne pouvons pas sortir car cela nous ferait faire trop de détour car le parc est immense. Nous allons donc à contre cœur dans l’un des plus grand camping du parc. C’est carrément l’usine. 450 places et tout le monde les uns à côté des autres. On préfère se dire que l’on est à un big festival. Ça passe mieux J et puis on dort sur un super volcan et ça c’est la classe. Nous sommes en plein dans la caldeira. Nous partons prendre une douche à l’extérieur du camping. Au retour, nous voyons un attroupement de gens sur un pont. Nous nous arrêtons, sortons l’appareil photo et allons voir de plus près. Au bord de la rivière, à 200 mètres de nous, un grizzly est en train de jouer avec une carcasse. Notre premier ours ! On commençait à désespérer depuis le temps qu’on nous parle de lui ! On repense alors à la ranger du visitor center. Elle nous avait un peu étonnés car comme à notre habitude, nous avions demandé sur quel trek nous pouvions voir des animaux. Elle nous avait répondu que le meilleur moyen à Yellowstone pour voir les animaux c’était depuis la route à certains endroit. Que nous n’avions pas besoin de faire de trail. Nous étions un peu sceptiques. En voyant l’ours (la foule d’abord, ici on appelle ça un « bear-jam »), on se dit finalement qu’on va peut-être l’écouter.

Le lendemain, nous partons explorer le parc. C’est juste incroyable, la terre fume de partout. On se croirait sur une autre planète. Il y a des forêts denses puis par endroit les arbres sont calcinés détruits par les rejets toxiques de la terre. Comme en Indonésie, nous assistons à un paradoxe magnifique. Un super volcan destructeur (3 supers explosions) et une faune et une flore très riche autour.

Nous approchons un peu de plus près un bassin de fumerolles et surprise un cerf est en train de manger l’herbe en plein milieu. L’image est super sympa. Il est en plein milieu des fumées et cela n’a pas l’air de le déranger. Puis, deux autres cerfs beaucoup plus imposants avec des bois immenses débarquent. Nous restons une heure à les observer.

Notre journée s’annonce bien. Nous poursuivons notre chemin. Tout le long, nous observons les différentes formes de manifestation du volcan : geysers, fumerolles, sources d’eau chaude, boues allant d’un tout petit trou à d’immenses cavités projetant l’eau à des dizaines de mètres au-dessus de nos têtes. Ca bouillonne de partout. On se demande comment la terre tient encore sous nos pieds.

Les différents rejets de la terre offrent également des couleurs époustouflantes. L’eau des sources varie entre différentes teintes de bleu en passant par le marron et le noir. Cela nous fait penser aux lacs du volcan Kelimutu à Flores. On a envie de plonger dedans. Autour des sources, ce sont des teintes allant du orange au marron en passant par le vert qui s’offrent à nous. C’est tout simplement magnifique. Nous verrons encore des biches avec un petit et des bisons en train de brouter l’herbe tranquillement à côté d’un hôtel. Ce qu’on peut dire c’est que les infrastructures sont bien intégrées à l’environnement (ou l’inverse).

Nous décidons de sortir du parc afin de trouver un camping plus petit et moins cher. Sur la route, nous apercevons un coyote toujours avec son duvet d’hiver et encore un troupeau de bisons.

Le camping est très agréable. Il touche le parc puisqu’en nous promenant le soir au bord de la rivière, un panneau indique que nous nous trouvons à l’intérieur. Nous croisons un pêcheur à la mouche bien concentré sur son geste. En revenant sur nos pas, Marion voit une petite masse marron qui ne bouge pas de l’autre côté de la rivière. Elle attend un peu, puis finalement cela se met à bouger. C’est un castor qui est en train de faire sa toilette. Nous nous asseyons et l’observons un long moment. Il passe au moins trente bonnes minutes à se nettoyer. Nous voyons également une sorte de loutre dans l’eau que nous suivons mais il commence à faire nuit nous rentrons donc au camping.

Le lendemain, nous allons à un endroit afin d’observer les loups. Enfin essayer… La ranger du visitor center nous avait montré où les meutes étaient actives. Malheureusement c’est une immense pleine avec la lisière de la forêt au loin. Nous manquons de matériel afin d’observer de manière optimale. On ne le sent pas. Tant pis, nous essayerons de les voir au Canada. Là où ils sont natifs. Et oui Yellowstone a réintroduit des loups du Canada dans son parc.

En tout cas, nous nous sommes fait plaisir au niveau bison. Nous voyons des immenses troupeaux. Nous les observons en train de se nettoyer, se battre, dormir affalés sur le sol. Nous regardons les petits jouer ensemble, embêter leur maman, téter… Nous tomberons sur un troupeau en train de traverser la route et passer à quelques centimètres des voitures et donc de nous. SU-BLI-ME !

Nous sortons cette fois-ci au nord-est du parc. Nous mettons du temps à trouver un camping car tous sont fermés. Nous sommes en altitude et ils ouvrent donc plus tard dans l’année. Nous tombons sur un camping mais il y a écrit NO TENT à l’entrée. Tant pis, nous allons voir, on se dit qu’on dormira dans la voiture. En réalité, la raison est beaucoup plus flippante. Un grizzly a tué deux personnes pendant qu’elles étaient dans leur tente. Ne nous demandez pas plus d’infos, nous n’en savons pas plus. Depuis, les tentes dans les campings environnants sont interdites. Bon ok, on dormira dans la voiture. On ne va pas se faire prier. Uniquement deux sites sont occupés dans le camping. Le camp host n’est pas là. Nous ne payerons donc pas le camping. Cool !

Ayant fait pas mal de kilomètres à l’extérieur du parc afin de trouver un camping, nous décidons de nous rendre à Cody, ville du Far West par excellence et de revenir à Yellowstone par une autre route plus tard.

Yelowstone NP : So touristic but so beautiful !
Yelowstone NP : So touristic but so beautiful !
Yelowstone NP : So touristic but so beautiful !
Yelowstone NP : So touristic but so beautiful !
Yelowstone NP : So touristic but so beautiful !
Yelowstone NP : So touristic but so beautiful !
Yelowstone NP : So touristic but so beautiful !
Yelowstone NP : So touristic but so beautiful !
Yelowstone NP : So touristic but so beautiful !
Yelowstone NP : So touristic but so beautiful !
Yelowstone NP : So touristic but so beautiful !
Yelowstone NP : So touristic but so beautiful !
Yelowstone NP : So touristic but so beautiful !
Yelowstone NP : So touristic but so beautiful !
Yelowstone NP : So touristic but so beautiful !
Yelowstone NP : So touristic but so beautiful !
Yelowstone NP : So touristic but so beautiful !
Yelowstone NP : So touristic but so beautiful !
Yelowstone NP : So touristic but so beautiful !
Yelowstone NP : So touristic but so beautiful !
Yelowstone NP : So touristic but so beautiful !
Yelowstone NP : So touristic but so beautiful !
Yelowstone NP : So touristic but so beautiful !
Yelowstone NP : So touristic but so beautiful !
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Hello,<br /> Quel site merveilleux que ce Yellowstone !! je profite de chacun de vos articles pour découvrir le site sous google earth puis de me plonger dans l'atmosphère par vos récits . Génial merci !!
Répondre
C
super cool!!! superbes photos
Répondre