Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
goodmorningworld le ptit tour... du monde de Marion & Jordi

Whittier to Anchorage : de la pluie, de la pluie et toujours de la pluie…

27 Août 2013 Publié dans #USA

Ce matin, il fait tristoune mais encore heureux il ne pleut pas. Nous nous dépêchons de prendre notre petit déjeuner. Et comme nous vous l’avions évoqué dans notre précédent article, Jordi voit un jeune ours traverser le camping. So Wild l’Alaska !

Nous enfourchons nos vélos, direction le ferry pour Whittier. Pendant toute la traversée, il pleut et quand nous arrivons, c’est pire que tout. Nous essayons de trouver des renseignements pour la suite. Quelle route ? Météo ? Camping avec abris ? Cabine pas chère ?.... Nous n’aurons aucune réponse… La seule chose que nous apprenons c’est que pour sortir de la ville, il n’y a qu’une route et elle est interdite aux vélos. Alors celle-là, elle est bonne ! En réalité, un tunnel a été construit sous une montagne pour relier la ville à la Seward Highway. Le tunnel est très étroit, uniquement la largeur d’une voiture passe, c’est donc en sens unique. Les voitures doivent passer chacune leur tour, un feu les y aidant. Au final, ça se termine bien pour nous. Nous allons à l’entrée du tunnel et allons voir les voitures arrêtées au feu. Un pick up tractant un bateau veut bien nous prendre. Nous chargeons donc les vélos sous la pluie et faisons 4 kilomètres sous le tunnel. En sortant, ce n’est pas un miracle, il pleut toujours. Nous allons jusqu’à Portage en vélo et nous nous réfugions dans le visitor center du Portage Glacier. Nous sommes trempés ! Ayant la carte des parcs, nous visitons gratuitement le musée et visionnons un film sur le glacier. Profitant d’une accalmie, nous partons chercher un camping. Nous stoppons au black bear campgroung. Hehehe ! Lui aussi porte bien son nom ! Nous nous promenons à pied autour du camping et en haut d’une montagne, nous apercevons un ours noir. Trop cool ! Deux en une journée ! Le pied ! Nous nous baladons dans la forêt pluviale et trouvons nos baies préférées. Jordi joue les acrobates au-dessus de l’eau afin d’en prendre le maximum. On se demande de qui il tient dis donc ! Il recommence à pleuvoir, nous rentrons vite afin de préparer la popote. Ce soir c’est purée, saucisses, pates, œufs, et nagoon berries ! Un festin !

Le lendemain, lever sous la pluie / petit-dej sous la pluie / retour sous la tente sous la pluie / patiente jusqu’à une éclaircie qui n’arrivera pas. Nous packons donc sous la pluie. Finalement après quelques kilomètres cela se calme. Nous en profitons pour visiter un refuge. Les caribous ne veulent pas se montrer et bien nous irons à eux ! Nous aurons la chance de voir des caribous, des élans, de majestueux cerfs, deux ours noirs et un énorme grizzly jouer dans l’eau. Il y en a trois dans le parc, nous avons la chance d’en voir un !

Nous partons sur Girdwood. Cette ville a la particularité d’avoir une station de ski située au niveau de la mer. Une première pour nous. Sachant qu’il continu de pleuvoir et que là ça devient plus possible, nous nous faisons plaisir et prenons deux nuits dans un hostel. C’est en réalité un petit chalet attenant à la maison des propriétaires de l’hostel. Une pièce principale chaleureuse avec cuisine et salon, une salle de bain et quelques chambres transformées soit en dortoir soit en chambre privative. C’est très sympa et Tom qui travaille ici est très sympa. On se sent comme à la maison.

Dehors c’est toujours la même rengaine, il pleut. Nous sortons quand même et faisons une petite dizaine de kilomètres afin de voir la marée montante. Certaines fois cela ressemble à un vrai raz de marée faisant comme bruit celui du train en approche avec la chance de voir des belugas en prime. C’est un fiasco total. Nous attendons une heure sous une pluie battante et un vent glacial pour voir débarquer une mini vagounette. La grosse loose. Encore heureux, nous avons un toit ce soir avec un bon repas chaud et bonne douche qui nous attendent !

Nous finissons par quitter ce petit nid douillet pour Anchorage, capitale économique de l’Alaska, situé à une 50ène de kilomètres. Nous nous prenons quelques bonnes averses et traversons du sud au nord la capitale. L’horreur ! Nous retombons dans le bruit et la circulation. Ça nous fait tout bizarre. Nous allons dans le camping de la ville et là encore c’est la douche froide ! Nous campons à côté de la voie ferrée. Toute la nuit le train avec son klaxon ainsi que les avions (l’aéroport est situé dans la ville) nous réveillent.

Nous nous réveillons sous la pluie et blazés ! Nous checkons la météo. Dans deux jours, il fait beau, en attendant c’est pluie non stop. Nous décidons donc de faire une pause de deux jours dans un backpackers hostel. Un peu abusé au niveau du prix. Pour 3 fois moins cher en Chine nous avions dix fois mieux. Enfin bref, nous hibernons pendant deux jours. Nous faisons quand même une mission produits locaux. Ayant plein de baies en Alaska, on s’est dit – à tort – qu’on trouverait plein de produits dérivés (baies sèches, confitures…). Nous faisons plusieurs magasins dont des magasins bio et tout est produit dans d’autres Etats ou d’autres pays (comme de la confiture française par exemple). Au mieux, les baies viennent d’Alaska mais le produit a été fabriqué dans un autre état. A-BU-SE !

Nos deux jours off terminés, nous partons pour Eklutna situé à une cinquantaine de kilomètre. Nous mettons plus d’une heure à trouver la bike road. Un vrai case tête ! La route jusqu’à Eklutna n’est pas terrible puisqu’elle longe l’autoroute. Nous visitons une église et un cimetière orthodoxe. Le cimetière est très joli. Tout en couleur, des petites maisons en bois ornent les tombes afin de retenir les esprits. Des couvertures remplacent les fleurs sur certaines tombes. Il nous reste 15 kilomètres à parcourir jusqu’au lac d’Eklutna. 8 kilomètres de grimpette qui nous achèvent totalement. La reprise du vélo est dure mais heureusement le soleil est revenu et avec lui, la chaleur. Nous stoppons au camping et avons à peine le temps de mettre la tente qu’une grosse averse orageuse arrive. Nous faisons donc à manger sous un arbre. Jordi creuse une mini tranchée autour de la tente. Il est trempé ! Espérons qu’on ne dorme pas dans l’eau…

Ce matin, c’est grand soleil et pour toute la journée ! Nous partons hiker sur une montagne. Nous avons un super panorama sur le lac et la mer. Il y a des baies de toute sorte partout. Nous en remplissons nos bouteilles d’eau. Un vrai festin ! A la fin de cette petite excursion, nous nous offrons une petite glace et un muffin. Une bonne petite journée comme on les aime !

Deuxième jour, il fait toujours beau ! Nous faisons une partie du trail qui longe le lac en vélo. Le trail est en piteuse état et souvent immergé par le lac. Marion enlève ses chaussures. Il fait tellement humide que cela devient quasi impossible de faire sécher les affaires et surtout les chaussures. Nous rigolons bien à traverser ces immenses flaques d’eau. ..

Whittier to Anchorage : de la pluie, de la pluie et toujours de la pluie…
Whittier to Anchorage : de la pluie, de la pluie et toujours de la pluie…
Whittier to Anchorage : de la pluie, de la pluie et toujours de la pluie…
Whittier to Anchorage : de la pluie, de la pluie et toujours de la pluie…
Whittier to Anchorage : de la pluie, de la pluie et toujours de la pluie…
Whittier to Anchorage : de la pluie, de la pluie et toujours de la pluie…
Whittier to Anchorage : de la pluie, de la pluie et toujours de la pluie…
Whittier to Anchorage : de la pluie, de la pluie et toujours de la pluie…
Whittier to Anchorage : de la pluie, de la pluie et toujours de la pluie…
Whittier to Anchorage : de la pluie, de la pluie et toujours de la pluie…
Whittier to Anchorage : de la pluie, de la pluie et toujours de la pluie…
Whittier to Anchorage : de la pluie, de la pluie et toujours de la pluie…
Whittier to Anchorage : de la pluie, de la pluie et toujours de la pluie…
Whittier to Anchorage : de la pluie, de la pluie et toujours de la pluie…
Whittier to Anchorage : de la pluie, de la pluie et toujours de la pluie…
Whittier to Anchorage : de la pluie, de la pluie et toujours de la pluie…
Whittier to Anchorage : de la pluie, de la pluie et toujours de la pluie…
Whittier to Anchorage : de la pluie, de la pluie et toujours de la pluie…
Whittier to Anchorage : de la pluie, de la pluie et toujours de la pluie…
Whittier to Anchorage : de la pluie, de la pluie et toujours de la pluie…
Whittier to Anchorage : de la pluie, de la pluie et toujours de la pluie…
Whittier to Anchorage : de la pluie, de la pluie et toujours de la pluie…
Whittier to Anchorage : de la pluie, de la pluie et toujours de la pluie…
Ah, ce qu'on ne ferai pas pour manger des baies sauvages !

Ah, ce qu'on ne ferai pas pour manger des baies sauvages !

Eklutna lake bike trail

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Hello,
Un article vite !!!! svp !!
Répondre
J
Hello,
Pas de nouvelles ? j'espère que vous n'êtes pas tombé sur un ours mal léché ...
Bonne route
James
Répondre
T
hi
en voyant vos photos j'ai l'impression que j'ai rate pleins de choses, il va falloir que j'y retourne ! j’espère que le retour n'est pas trop dur,mais patience on s’ y habitue vite...vous n'avez quand même pas revendu vos vélo?maintenant que vous êtes des pros...
A+
Répondre
M
Hello
Je vois dans plein de post que vous trouvez toujours des endroits sympa pour vous herbeger !
Bonne route
Bises
Répondre
S
Salut,
l'ecureuil avec le pot de crème, c'est un cousin de la marmotte qui met le chocolat dans le papier alu ?
bises
Répondre