Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
goodmorningworld le ptit tour... du monde de Marion & Jordi

Sasan Gir Wildlife Sanctuary : n’a pas vu le tigre… ne verra pas non plus le lion d’Asie.

21 Janvier 2013 Publié dans #inde

Le Gujarat est une région vraiment magnifique. Le seul souci c’est qu’elle est très mal desservie et les routes sont en piteux état. Rappelez-vous l’épisode Udaipur-Diu. Cette fois-ci nous prenons successivement 5 bus pour rallier Sasan Gir depuis Diu qui se situe…à 140km soit 7 heures de bus. Notre calvaire continu. La technique du je mets mon cerveau en mode off ne fonctionne plus.

Sasan Gir est une jolie ville aux influences Africaines qui se situe dans un parc national où vit le seul lion d’Asie (environ 400 individus). Le prix des permis d’entrée étant assez cher (pour les non indiens) nous partons en mission afin de trouver d’autres occidentaux pour baisser le prix. Ne trouvant personne, Jordi décide de se lever plus tôt le lendemain soit 5h30 afin de les trouver. Mission accomplie, nous serons 6 dans la jeep. 3 indiens, un espagnol et nous moyennant une petite magouille qui permet à tout le monde d’économiser un peu d’argent.

Nous partons à 7 heures. Les paysages sont magnifiques, une vraie savane. Nous voyons des cerfs sambar, des biches, des blue bull. Bref, une belle variété de cervidés mais pas un lion. Nous sommes vraiment déçu d’autant plus que nous guides étaient vraiment des « brêles ». Aucun mot durant le trajet, nous avons vu la plupart du temps avant eux les cervidés et ils roulaient vite pour ne s’arrêter que de temps en temps. Binet et œil de linx (Népal) nous ont manqué à ce moment-là.

En cet instant, nous repensons donc à l’expression favorite de deux américains croisés durant notre périple et nous ne rajouterons rien d’autre : F****** Indiens !

L’après-midi nous trouvons un coin agréable au bord de la rivière afin de se reposer. Nous faisons la sieste bercés par les douces voies des femmes faisant leur lessive et leur toilette au bord de l’eau. Un peu de douceur dans ce monde d’hommes. Un peu de douceur dans ce monde de brute. Elles attendent que Jordi s’éloigne de moi pour venir me parler. Toujours cette scission permanente entre homme et femme. Habituellement nous croisons que des hommes et ils ne parlent qu’à Jordi et s’ils veulent savoir des choses sur moi ils me le demandent par son intermédiaire. Ce qui est assez déroutant. En tout cas, aujourd’hui, j’en profite et passe un peu de temps avec ces jeunes demoiselles qui veulent tout savoir de moi.

Sasan Gir Wildlife Sanctuary : n’a pas vu le tigre… ne verra pas non plus le lion d’Asie.
Sasan Gir Wildlife Sanctuary : n’a pas vu le tigre… ne verra pas non plus le lion d’Asie.
Sasan Gir Wildlife Sanctuary : n’a pas vu le tigre… ne verra pas non plus le lion d’Asie.
Sasan Gir Wildlife Sanctuary : n’a pas vu le tigre… ne verra pas non plus le lion d’Asie.
Sasan Gir Wildlife Sanctuary : n’a pas vu le tigre… ne verra pas non plus le lion d’Asie.
Sasan Gir Wildlife Sanctuary : n’a pas vu le tigre… ne verra pas non plus le lion d’Asie.
Sasan Gir Wildlife Sanctuary : n’a pas vu le tigre… ne verra pas non plus le lion d’Asie.
Sasan Gir Wildlife Sanctuary : n’a pas vu le tigre… ne verra pas non plus le lion d’Asie.
Sasan Gir Wildlife Sanctuary : n’a pas vu le tigre… ne verra pas non plus le lion d’Asie.
Sasan Gir Wildlife Sanctuary : n’a pas vu le tigre… ne verra pas non plus le lion d’Asie.
Sasan Gir Wildlife Sanctuary : n’a pas vu le tigre… ne verra pas non plus le lion d’Asie.
Sasan Gir Wildlife Sanctuary : n’a pas vu le tigre… ne verra pas non plus le lion d’Asie.
Sasan Gir Wildlife Sanctuary : n’a pas vu le tigre… ne verra pas non plus le lion d’Asie.
Sasan Gir Wildlife Sanctuary : n’a pas vu le tigre… ne verra pas non plus le lion d’Asie.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article