Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
goodmorningworld le ptit tour... du monde de Marion & Jordi

San Juan Island : Orcas, Orcas, Orcas !

13 Juillet 2013 Publié dans #USA

Après avoir laissé la voiture à l’aéroport de Seattle, on reprend les bonnes habitudes. A savoir les transports en commun : bus + ferry pour atteindre San Juan. Le service est niquel avec un chauffeur de bus tout à l’attention de ses passagers. Une pointe d’humour en surplus. On comprend mieux maintenant pourquoi, quand tout va mal dans les films américains, il y a toujours une pointe d’humour, c’est un vrai trait culturel américain !

En débarquant sur San Juan on va à l’office du tourisme où l’on galère un peu. Disons que la personne qui nous reçoit devrait être à la retraite depuis longtemps. On opte pour un camping sur la côte Ouest qui donne sur un canal apparemment fréquenté par les orques et qui fait face à l’ile de Vancouver. Nous avons un emplacement très agréable avec vue sur la mer.

Dans le bus qui nous emmène au camping deux personnes discutent avec le chauffeur et lui disent qu’ils ont vus 38, oui oui trente-huit, orques aujourd’hui. On n’en croit pas nos oreilles.

On plante la tente dans la zone réservée aux marcheurs/vététistes et en préparant le repas du soir on aperçoit au loin nos deux premiers orques. Ça s’annonce bien ! Au petit déjeuner du lendemain c’est le défilé d’orques ! Ils traversent le canal en direction du nord par petits groupes familiaux. On aperçoit les nageoires dorsales, et on entend leur souffle quand ils reprennent leur respiration. Les nageoires des males sont vraiment énormes. C’est juste splendide. Marion à la chance de voir sauter hors de l’eau, deux fois de suite, un bébé orque, pendant que Jordi se bat avec l’appareil photo. Tout son corps est hors de l’eau à la verticale et produit un gros « splash » en retombant de tout son long dans l’eau. INCROYABLE !

Quelquefois on peste contre les bateaux qui emmènent les touristes en mer pour être plus proches des orques. On trouve qu’il y en a trop et qu’ils ne sont pas très respectueux des animaux et des règles établies (200 mètres des animaux minimum). Cela a malheureusement la fâcheuse conséquence de les faire plonger et nager pendant de longues minutes sous l’eau et ressortent à l’autre bout de la baie.

Etant dans un camping au milieu de nulle part et n’ayant plus rien à manger, nous retournons en ville à Friday Harbor, afin de quelques petites provisions de courses. Nous passons notre fin d’après-midi et soirée à observer l’océan. Malheureusement aucun orque ne se montrera ce soir mais heureusement Pénélope nous distrait. Pénélope c’est le lion de mer qui habite sur la baie juste devant le camping. Nous voyons sa petite tête quelques instants hors de l’eau puis plonger à la recherche d’un festin. Quand elle se rapproche de la baie, nous la voyons même nager à toute vitesse sous l’eau. Nous passons donc notre temps à essayer de la photographier.

Cette nuit, nous n’arrivons pas à dormir. Vers une heure du matin, on entend de très près le bruit que font les orques lorsqu’ils sortent de l’eau ainsi qu’un bruit de nageoire qui claque la surface. Nous mettons du temps à nous décider, mais finalement nous sortons avec nos lampes. En se dirigeant vers l’eau, nous voyons deux biches en train de gentiment brouter l’herbe. Elles sont totalement indifférentes à nous et à nos lampes. En arrivant devant l’eau, nous n’entendons plus rien et ne voyons rien. Tant pis !

Le lendemain, nous partons faire une petite randonnée jusqu’au Lime Kiln Point, le meilleur endroit au monde parait-il pour observer les gros animaux marins. Avant de partir, nous observons une petite famille d’orque. En arrivant au point, nous avons la chance d’observer rapidement quelques orques à une 20aine de mètres de nous. C’est juste fantastique. Malheureusement, ça sera pour tout pour aujourd’hui car les autres se montreront furtivement et de loin.

Sur le chemin du retour, nous voyons traverser sur la route un raton laveur avec ses quatre petits. Jordi fait la circulation pour les protéger. Il n’aura pas trop de travail à faire puisqu’à San Juan, il n’y a pas beaucoup de voitures ce qui est plutôt agréable. Nous restons quelques minutes à les observer. Trop chou !

En rentrant, nous alternons entre sieste et observation de Penelope et avons la chance de voir un phoque avec son bébé sur un rocher à une centaine de mètre de nous.

Voila demain c’est notre dernier jour aux Etats-Unis.

Nous faisons du stop pour rallier notre camping au ferry. Le stop est assez simple aux Etats-Unis et la première voiture qui passe nous emmène. Louis, le conducteur est directeur d’une école à San Juan. Nous prenons un dernier petit café avant le bateau et discutons avec un américain qui nous raconte ses différents voyages en Alaska. Ça donne des idées tout ça !

11 300 km parcourus avec tantine, il est temps pour nous de monter dans le ferry pour le Canada !

San Juan Island : Orcas, Orcas, Orcas !
San Juan Island : Orcas, Orcas, Orcas !
San Juan Island : Orcas, Orcas, Orcas !
San Juan Island : Orcas, Orcas, Orcas !
San Juan Island : Orcas, Orcas, Orcas !
San Juan Island : Orcas, Orcas, Orcas !
San Juan Island : Orcas, Orcas, Orcas !
San Juan Island : Orcas, Orcas, Orcas !
San Juan Island : Orcas, Orcas, Orcas !
San Juan Island : Orcas, Orcas, Orcas !
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Plus de 11000 km aux EU et des paysages traversés magnifiques . Encore merci pour cet échange
et bonne route bien sur
Répondre
C
Salut mes petits amis
J'espère que vous allez bien et que tout se passe comme vous le désirez. En tout cas votre blog me permet de prendre un bol d'aventure. Marion tes photos sont toujours aussi magnifique continue. Je vous embrasse à très bientôt j'espère
Répondre
M
Coucou lulu! ca fait plaisir ton petit message ! tout va bien pour nous comme tu peux le voir. Envoi nous ton mail en message privé pour qu'on te retourne les photos de vous en Indonésie. Bisous et bonjour à la team !
V
Vos articles sont justes géniaux et vos photos à couper le souffle ...Le stop et le contact avec les Américains n'avaient pas l'air si simples pour Jackson Richardson qui avait participé à qq étapes de l'émission Pekin Express cette année.. Tant mieux si tout s'est bien passé pour vous :) Gors bisous
Répondre