Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
goodmorningworld le ptit tour... du monde de Marion & Jordi

Permuteran et Amed (Bali) : Premières virées en mer

10 Mai 2013 Publié dans #Indonésie

Comme nous vous l’avions évoqué dans le précédent article, il est assez dur d’aller au Kawah Ijen par les transports publics. En partir est tout aussi compliqué. Nous attendons un bus qui n’arrive pas. Les locaux s’emmêlent les pinceaux dans les horaires. Faire du stop c’est assez difficile car il y a très peu de voitures qui passent. Marion essaye donc de négocier une voiture directement chez l’habitant. Ça ne prend pas. Après un peu plus d’une heure d’attente, un buggy (les indonésiens aiment bien trafiquer tout ce qui est motorisé) s’arrête. Il nous emmène dans le village voisin. Nous sommes assis sur la roue de secours et sommes ballottés dans tous les sens. On ne dit rien, trop content d’avoir enfin trouvé une voiture. La suite se passe à peu près sans encombre et nous arrivons à la tombée de la nuit à Permuteran sur l’île de Bali.

Notre choix s’est arrêté sur la côte nord de Bali. Le sud nous semblant trop touristique à notre goût et puis nous avons notre vol retour sur Dempasar donc nous serons bien obligé de mettre les pieds dans les environs un peu plus tard.

En arrivant sur Permuteran c’est un peu la douche froide. Une route avec que des hôtels de luxe mais qui gardent pour certains le nom de homestay (on n’a pas trop la même définition du homestay) et des warung où le nasi goreng est trois fois plus cher qu’ailleurs. Il y a peu de touristes mais tout est centré autour d’eux. Donc pas de charme pour nous. Cela nous change de Sumatra et Java. Nous avons l’impression de débarquer dans un autre pays. Nous retrouvons Chris et Emi (les suisses rencontrés au Népal puis à Yogya) avec sa sœur et son copain. Ils ont passé deux heures à trouver quelque chose dans des prix raisonnables mais en vain.

Bon au final nous nous en sortons pas si mal car un hôtel nous baisse de moitié le prix de la chambre. Nous nous retrouvons dans un très luxueux bungalow avec salle de bain extérieure vue sur les étoiles, une douche avec eau chaude d’où l’eau sort d’une jarre, WC à l’occidentale, serviettes de toilette qui sentent bon la lavande…. Bref la totale. L’hôtel a même une piscine.

Le lendemain, nous louons un bateau avec nos potos suisses. Et c’est parti pour une petite virée de snorkeling ! Le site est superbe. Le moment de tester la GoPro offerte par les collègues de Jordi. Nous longeons une paroi de 25m de profondeur. L’eau est claire, les coraux sont splendides. On a l’impression parfois d’être dans une prairie. Quant aux poissons, c’est la première fois que nous en voyons autant et aussi gros : des poissons perroquets, des triggers et bien d’autres encore aux belles couleurs dont nous ne connaissons pas les noms. Merci au prof Chris pour ses quelques conseils notamment sur le trigger… Un peu plus et Jordi se faisait manger tout cru. Une belle première visite des fonds marins qui promet pour la suite. Au retour nous regardons les photos. Ya des progrès à faire. L’angle de vision est totalement différent et il faut être vraiment, vraiment très près pour voir les poissons. Nous shootons un peu à l’arrache et le rendu est pas terrible surtout au niveau des couleurs mais bon cela fera de très bons souvenirs.

Nous ne nous éternisons pas et continuons notre route plus à l’est vers Amed. Cette ville a quand même un peu plus de charme. C’est un village de pêcheur entouré de jungle avec une vue superbe sur le Gunung Ajung. Nous trouvons trois bungalows dans un jardin en retrait de la route principale. Très sympathique.

Le lendemain nous sommes tous les deux debout à 4h30, direction la plage. Nous partons à la pêche avec les locaux. Nous sommes quatre sur la pirogue. Retour d’expérience mitigé. Le décor est splendide. Nous assistons à un superbe levé de soleil depuis la mer avec tous ces bateaux de pêche voile déployée mais nous ne pêchons aucun poisson. La grosse loose… Il faut dire que les pêcheurs sont à la cool. Pas de claquage en vue. On pensait faire une activité physique. De la pêche en mer quoi, avec levés de filets etc. Que nini. On lance un fil de pêche, on attend et deux à trois heures plus tard, tout le monde est rentré. C’était quand même sympa.

L’après-midi, nous louons tous ensemble des scooters et partons explorer les environs. Au programme : belles rizières, belles vues et beau palais sur l’eau. Nous décidons de faire le retour par la côte. Malheureusement, la nuit tombe vite et nous ne profitons pas assez du paysage. De plus, la route est beaucoup plus longue et nous avons l’impression que nous n’allons jamais arriver. C’est les fesses en vrac mais content de cette journée que nous rentrons sur Amed.

Nous décidons de partir de Bali, direction Lombok ! Nous essayerons de nous garder sous le coude quelques jours à la fin de notre séjour pour faire d’autres visites sur Bali. A suivre…

Permuteran et Amed (Bali) : Premières virées en mer
Permuteran et Amed (Bali) : Premières virées en mer
Permuteran et Amed (Bali) : Premières virées en mer
Permuteran et Amed (Bali) : Premières virées en mer
Permuteran et Amed (Bali) : Premières virées en mer
Permuteran et Amed (Bali) : Premières virées en mer
Permuteran et Amed (Bali) : Premières virées en mer
Permuteran et Amed (Bali) : Premières virées en mer
Permuteran et Amed (Bali) : Premières virées en mer
Permuteran et Amed (Bali) : Premières virées en mer
Permuteran et Amed (Bali) : Premières virées en mer
Permuteran et Amed (Bali) : Premières virées en mer
Permuteran et Amed (Bali) : Premières virées en mer
Permuteran et Amed (Bali) : Premières virées en mer
Permuteran et Amed (Bali) : Premières virées en mer
Permuteran et Amed (Bali) : Premières virées en mer
pas de claquage en vue pour notre partie de pêche !

pas de claquage en vue pour notre partie de pêche !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Magnifique ! C'est magnifique Marion et Jordi. Je viens de rattraper 2 mois de votre périple. Jean suit régulièrement mais personnellement, j'avais pris un peu de retard. Les photos sont magnifiques et les textes très sympa à lire. Merci de nous faire partager ces moments inoubliables.
Bonne route.
Babette
Répondre
J
hello,
Les photos sous-marine ne sont pas aussi mauvaise que cela. j'ai trouvé sur Youtube une vidéo d'attaque du trigger . Jordi a bien fait de laisser tranquille car il n'a vraiment pas l'air commode. la photo de jordi sur le bateau est vraiment géniale , on le croirai à la recherche de la "zenitude". le coucher de soleil ainsi que les rizières sont de toute beauté.
bonne route
James
Répondre