Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
goodmorningworld le ptit tour... du monde de Marion & Jordi

Pacific coast Highway 1 : De Los Angeles à San Francisco

4 Juin 2013 Publié dans #USA

LOS ANGELES : Petit tour express sur Venice Beach et Santa Monica

Après avoir traversée la moitié de la planète, nous voici arrivés à Los Angeles un peu décalqués. Nous sommes un peu perdu au niveau des heures. Nous récupérons notre voiture et filons au Walmart afin de faire nos courses pour nos prochaines semaines de camping. Dans le magasin, c’est le premier choc ! Tout est hors norme. Tout est conditionné dans des gros emballages. Par exemple, les paquets de chips ou de céréales sont trois fois plus gros que les nôtres, le jambon est vendu par paquet de 30, les boites de conserve font le double des nôtres…. Et il n’y a pas le choix. Tout est fait pour surconsommer. Nous n’irons pas le plus loin sur le sujet. Il a été abordé suffisamment de fois. Quoi que…

Petit aparté sur les produits d’alimentation: Au niveau de l’étiquetage, ils se foutent un peu de toi les américains. Exemple : une boite de flageolet (bourrée de gras et ultra sucré, c’était infect) où il y a écrit 0% de matières grasses. Ce n’est pas joli joli de mentir ! Ou encore des bananes bio produites en Uruguay (bon il nous l’a font aussi en France) mais surtout nous n’avons jamais vu de bananes aussi parfaite et identique et qui surtout ne pourrissent jamais. Pour les tomates c’est la même, une semaine dans le coffre de la voiture avec variation de température et toujours aussi parfaite ! Ca fait peur. Tous les aliments sont bourrés de sucre, on comprend vite pourquoi les américains sont addicts à la bouffe. Un petit article à ce sujet : ici

Retournons au magasin. Vous allez rigoler mais nous ne sommes pas très rassurés. Nous avons l’impression que tous les acteurs de la série « prison break » sont présents. Nous nous sentons tous petit. Il faut dire qu’ils sont costaud les américains pour ne pas dire autre chose.

Nous passons notre première nuit dans la voiture sur le parking du walmart. Cela a un nom, ça s’appelle le boondocking ! Nous nous faisons réveiller quand même en pleine nuit par un vigile qui veut bien que nous dormions ici mais sur un autre parking. Nous faisons donc cent mètre et nous nous rendormons.

Le réveil est un peu dur. Nous sommes au milieu des gens qui ont tous un gobelet à la main d’une certaine marque au logo d’une sirène verte. Nous faisons donc comme plus des ¾ des américains nous nous y rendons et commandons un café. Nous discutons 5 minutes avec une américaine, la bible à la main, très sympathique.

Nous passons quelques heures à nous promener dans la ville. Nous allons à Venice Beach et marchons jusqu’à la fameuse roue de Santa Monica. La plage est immense et très propre. Ça nous change de l’Asie. Partout des gens font du sport : yoga, streching, muscu…. La promenade le long de la plage est très agréable occupée la plupart du temps par les vélos, tandems, rollers et skateboard. Les gens ont l’air tranquille. No Stress. Sur Venice Street, c’est un peu le contraire. Ici, se mélangent touristes, babas, camés, clodos et ça cri de partout, ça joue de la musique, ça vend des colliers de perle, ça fait des sculptures en sable pour se faire un peu d’argent.

Pacific coast Highway 1 : De Los Angeles à San Francisco
Pacific coast Highway 1 : De Los Angeles à San Francisco
Pacific coast Highway 1 : De Los Angeles à San Francisco

Pacific Coast : une route panoramique qui révèle des surprises.

Nous prenons la route de la côte afin de rejoindre San Francisco. Nous rallierons la ville en deux jours.

La route est à couper le souffle. S’étendent à perte d vue des montagnes, des champs vallonnés, des ranchs énormes avec des élevages de chevaux, de vaches ou encore de lamas. Les ranchs sont vraiment dans le style purement américains : gigantesque, clôtures en bois, boite au lettre en ferraille, pick up ou 4X4 hors norme, chapeau de cowboy, grange en bois, et bien sur le drapeau américain flottant dans le ciel.

Nous pensions économiser de l’argent en dormant aux abords des routes mais on se rend vite compte que c’est difficile. Partout des panneaux d’interdiction se répétant inlassablement : interdiction de stationner la nuit. Des interdictions il y en a partout. Encore une chose qui nous change de l’Asie. Et ça ne rigole pas. C’est 1000 dollars d’amende si vous jeter des papiers ou cigarettes bref n’importe quel déchet par terre. Pour le coup, l’interdiction est honnête et on peut dire que ça fonctionne pas mal, jusque-là tout est très propre. Mais bon on commence à en avoir marre des panneaux NO ceci, NO cela.

Tout ça pour dire que nous dormons dans un camping. Bon il faut dire que les campings pour le moment sur la higway 1, ils déchirent. Une vue magnifique au milieu de nulle part et un réveil avec les petits écureuils et petites marmottes qui gambadent autour de la voiture. Pour ces premiers camping nous faisons notre immersion dans l’univers des campeurs américains et ce qu’on peut dire à leur sujets c’est qu’ils sont ultra équipé. Comme d’habitude tout est hors norme. Des immenses pick up avec les roues dédoublées à l’arrière tractant des immenses caravanes qui s’agrandissent en un clin d’œil. Nous hallucinons. Et même si ils n’ont qu’une petite voiture, ils ont un équipement de malade. Nous rigolons avec notre petite poêle qu’on est obligé de tenir sur le réchaud car sinon elle se casse la binette. En tout cas le premier contact avec les américains est plutôt positif. Ils sont très sympas et sont toujours prêt à t’aider ou à t’offrir le café ou tout simplement à discuter quelques minutes avec toi. Dès que tu dis que tu es français, ils sont heureux. Ils adorent la France même si il n’y ont jamais mis les pieds.

La deuxième partie de la route est en bord de falaise. Nous avons une vue incroyable sur le pacifique et au détour d’un virage, sur une plage, une surprise de MA-LA-DE. Plein d’éléphants de mer se prélassent sur la plage. Nous nous arrêtons et passons un moment à les observer malgré le vent qui souffle extrêmement fort. Nous avons vraiment de la chance car nous apprenons qu’ils viennent sur cette plage que 3 à 4 semaines dans l’année. C’est à cette période qu’ils muent. Il faut savoir que les éléphants de mer nagent 8 mois dans l’année sans s’approcher des côtes !

Pacific coast Highway 1 : De Los Angeles à San Francisco
Pacific coast Highway 1 : De Los Angeles à San Francisco
Pacific coast Highway 1 : De Los Angeles à San Francisco
Pacific coast Highway 1 : De Los Angeles à San Francisco
Pacific coast Highway 1 : De Los Angeles à San Francisco
Pacific coast Highway 1 : De Los Angeles à San Francisco
Pacific coast Highway 1 : De Los Angeles à San Francisco
Pacific coast Highway 1 : De Los Angeles à San Francisco

San Francisco : Une ville agréable et paisible

Nous décidons de visiter San Francisco à la journée et de reprendre la route en fin d’après-midi pour éviter d’avoir à dormir sur place.

Nous partons voir le fameux Golden Gate, pont rouge de San Francisco, qui offre une vue imprenable sur l’océan pacifique, la baie de San Francisco et Alcatraz. Nous prenons quelques clichés et nous nous baladons vers une jetée. Et comme on en a jamais assez de voir la wildlife, nous regardons quelques instants les dauphins et une otarie qui essaye de piquer la prise des pêcheurs.

Quant à la ville, elle est vraiment agréable. Les rues sont calmes, fleuries, symétriques et n’arrêtent pas de monter et descendre. Elles offrent une vue très sympa sur l’océan lorsqu’on arrive en haut des immenses côtes. L’architecture des maisons et notamment des fameuses « painted ladies » est vraiment jolie.

Nous aurions bien aimé rester dans cette ville plus longtemps afin d’en explorer un peu plus les différents quartiers, la culture et l’histoire de la ville. Une ville qui nous pensons est en avance sur notre temps avec des grandes personnes qui ont eu un impact important sur la société comme Harvey Milk par exemple. Mais bon nous avons encore beaucoup de kilomètre à parcourir. Les parcs nationaux nous attendent.

Pacific coast Highway 1 : De Los Angeles à San Francisco
Pacific coast Highway 1 : De Los Angeles à San Francisco
Pacific coast Highway 1 : De Los Angeles à San Francisco
Pacific coast Highway 1 : De Los Angeles à San Francisco
Pacific coast Highway 1 : De Los Angeles à San Francisco
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Hello,
Voici un bel article qui nous immerge bien aux USA . La bouffe ...edifiant l'article où 1 américain sur trois est obèse !! l'immensité de l'espace et la rigidité dans la liberté de mouvement le tout accompagné d'un soupcon de démesure ... Pour les éléphants de mer ils ont l'air de très bien le vivre !!
Bonne route !!
James
Répondre