Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
goodmorningworld le ptit tour... du monde de Marion & Jordi

Kampot : une malade et un anniversaire….du déjà vécu

26 Février 2013 Publié dans #cambodge

Kampot est une petite ville agréable à quelques kilomètres de la mer, au sud du Cambodge. Nous trouvons un petit bungalow au bord de rivière. Marion est toujours malade et nous passons les trois jours suivants au lit. Pas très joyeux tout ça mais la météo n’est pas non plus de la partie ! Pluie, vent et pas de soleil pendant presque 3 jours.

22 février. Joyeux anniversaire Marion ! Décidément ce n’est pas la grande forme pour nos anniversaires. Nous décidons d’aller à l’hôpital car le médicament donné par le médecin de l’Institut Pasteur avant notre voyage ne donne pas l’effet escompté. Il nous a prescrit un autre médicament mais Marion n’ose pas le prendre car elle ne sait pas ce qu’elle a. Nous voici donc partis sur nos vélos tout pourri (location gratuite donc on ne va pas se plaindre) vers l’hôpital. Le trajet est éprouvant pour Marion et Jordi perd sa selle de vélo. Des fois c’est vraiment la lutte quand même !

Deux minutes plus tard, tout est fini. Marion est directement pris en charge par le médecin. Elle lui décrit ses symptômes. Il ne l’ausculte pas. Elle lui montre l’ordonnance de l’institut pasteur et lui demande si elle peut prendre le fameux médicament prescrit en lui donnant le nom de la molécule. Il lui dit oui. Il lui prescrit en plus un autre médicament en lui montrant tout content la plaquette commerciale du médicament. Ça nous fait une belle jambe ! En rentrant, nous essayons de trouver sur internet des informations concernant ce médicament. Nous ne trouvons rien et Marion décide donc de ne pas prendre le super médicament à la plaquette commerciale. Elle prend donc celui prescrit avant notre départ. Après un comprimé pris cela va déjà beaucoup mieux et le lendemain Marion est guérie. Encore heureux, que nous n’avons rien payé à l’hôpital !

Le dernier jour sur Kampot, nous louons un scooter afin de nous rendre à Kep, ancienne station balnéaire des français dans les années 60. En témoigne les ruines des villas détruites et incendiées par les khmers rouges. La spécialité de Kep est le crabe bleu. Le matin, nous allons au marché regarder les femmes vendre les crabes. Elles nous en proposent 5 dollars le kilo. On veut bien mais nous n’avons rien pour les cuisiner.

Nous partons à l’extérieur de la ville trouver les plantations de poivre de Kampot. Il faut savoir que le poivre de Kampot est l’un des plus fins au monde. Celui que vous trouvez dans les plus grands restaurants parisiens !! Il y a peu de plantations et nous sommes obligés de demander notre chemin à plusieurs reprises. Après plusieurs kilomètres sur les pistes rouges, nous arrivons. Nous voyons pour la première fois à quoi ressemble ces plantations. Une plante grimpante où poussent des centaines petites boules verte. Il faut deux ans à la plante pour donner une fleur. Trois mois pour donner du poivre vert. Cinq mois de plus pour qu’il soit rouge et blanc à l’intérieur. Le poivre vert est séché une semaine et devient du poivre noir…

Il est 14 heures, nous retournons en ville pour manger. Nous voulons goûter le fameux crabe mais les prix affichés dans les restaurants sont très élevés. 10 euros pour un gros crabe sans accompagnement. Nous retournons donc au marché et mangeons de succulents calamars au barbecue avec du riz et des beignets de bananes en dessert.
Nous passerons l’après-midi à nous balader dans la ville et ses alentours.

Petit NB : attention aux routes de Kep, elles sont dangereuses ! En l’espace d’une heure, nous nous sommes fait courser par un singe (le mollet de Marion a failli y passer), des chiens, puis enfin une vache suivi de tout le troupeau qui ne comprenait pas mais suivait la vache folle qui nous chargeait!!! 2 mois passés en Inde à voir plus d’une centaine de vaches par jour et jamais une embrouille ! Et là Marguerite nous cherche des poux ! Encore heureux que nous étions en scooter et pas en vélo !! Nous avons quand même bien rigolé.

Kampot : une malade et un anniversaire….du déjà vécu
Kampot : une malade et un anniversaire….du déjà vécu
Kampot : une malade et un anniversaire….du déjà vécu
Kampot : une malade et un anniversaire….du déjà vécu
Kampot : une malade et un anniversaire….du déjà vécu
Kampot : une malade et un anniversaire….du déjà vécu
Kampot : une malade et un anniversaire….du déjà vécu
Kampot : une malade et un anniversaire….du déjà vécu
Kampot : une malade et un anniversaire….du déjà vécu
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
hello,
un bon retablissement à Marion et merci pour cette balade gustative et mouvementée de poursuites diverses. Il est dommage de ne pas avoir pu commenter votre article precedent car le site des temples d angkor sont magnifiques mais votre site ne me permet pas de le commenter .
merci et
bonne route bien sur
james
Répondre