Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
goodmorningworld le ptit tour... du monde de Marion & Jordi

Grand Canyon : Coco le condor

20 Juin 2013 Publié dans #USA

Nous débarquons le soir à Grand Canyon et comme à notre habitude nous n’avons rien réservé et comme à notre habitude nous galérons à trouver un emplacement de camping. Nous en trouvons un à l’extérieur du parc dans une forêt. L’emplacement est immense, une impression d’être seul. Il y a même des petits chemins de randonnées à l’intérieur du camping. Bon comme d’habitude pas de douches, uniquement des toilettes sèches.

Petit réveil avec un petit lapin à côté de notre tente mais ça, ça n’y changera rien aujourd’hui c’est joker blazé. Un gros coup de mou. On n’a envie de rien faire, on est fatigué, on ne sait pas où se jeter bref rien ne va plus. Nous partons voir le canyon mais même sa beauté n’y changera rien. La horde de touriste ne nous aide pas à nous remotiver. Nous nous demandons ce que nous faisons ici. Bon et bien quand cela ne va pas il ne faut pas se forcer. Nous nous enfermons dans la bibliothèque du parc où règne un silence agréable et nous profitons de la connexion internet pour mettre à jour le blog.

Le lendemain, nous faisons le trail qui longe le canyon. On est ici, il faut bien en profiter quand même. Le canyon est impressionnant. Il porte bien son nom, il est gigantesque. Avec la rivière Colorado en contre bas et les condors planant au-dessus, le canyon a un côté mystique. C’est la première fois que nous observons ce charognard. Une réintroduction plutôt réussite puisqu'en trente ans ils sont passés d’une vingtaine à 400 individus. Ils sont superbes. Côté trail on est un peu déçu car il est juste à côté de la route qui longe le canyon pas assez dans la nature à notre gout !

Pour mieux apprécier le Grand Canyon, le trek sur plusieurs jours qui descend jusqu’à la rivière doit être le meilleur et surtout sans touriste, mais la joie n’est toujours pas au rendez-vous, nous décidons donc de ne pas le faire. Et puis on sent aussi que côté physique on est un peu léger pour cette descente d’au moins 1 km de profondeur et la remontée tout aussi longue ! On apprend aussi qu’il faut réserver des mois à l’avance le permis backcountry. C’est la première fois que l’on voit ça.

Nous retournons au camping, faisons le petit trail à l’intérieur, observons encore les condors, mangeons un succulent (on vous laisse admirer la photo) corned beef et partons nous coucher. Comme disais l’autre, demain est un autre jour !

Grand Canyon : Coco le condor
Grand Canyon : Coco le condor
Grand Canyon : Coco le condor
Grand Canyon : Coco le condor
Grand Canyon : Coco le condor
Grand Canyon : Coco le condor
Grand Canyon : Coco le condor
Grand Canyon : Coco le condor
Grand Canyon : Coco le condor
Grand Canyon : Coco le condor
Grand Canyon : Coco le condor
Grand Canyon : Coco le condor
Grand Canyon : Coco le condor
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Hello,
Le ptit coup de mou est quand même compréhensible car le voyage fatigue et vous n'êtes quand même pas des machines non ?
Aujourd'hui plus que jamais je vous souhaite une bonne route
Répondre