Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
goodmorningworld le ptit tour... du monde de Marion & Jordi

Bryce Canyon : like hoodoos

20 Juin 2013 Publié dans #USA

Quelques centaines de miles et nous voici une fois de plus dans un nouveau décor. Nous prenons un peu d’altitude (2300m) et perdons au passage quelques degrés. Il va falloir s’habituer aux variations de température ! Nous ressortons donc les pulls. Nous n’allons pas nous plaindre puisque depuis notre arrivée sur le continent américain, un magnifique ciel bleu nous accompagne chaque jour offrant un contraste splendide avec le paysage et de superbes ciels étoilés la nuit venue.

Bryce, c’est le pays des hoodoos. Qu’est-ce que les hoodoos vous allez nous demander ? Ce sont des roches rouges en forme de flèches apparues après l’érosion de la roche. Pour faire rapide, on a le plateau du Colorado qui s’est creusé avec l’eau formant des canyons. Puis quelques millions d’années plus tard avec le travail de l’érosion et des sédiments, la roche forme des hoodoos. Ce focus « Fred et Jami » terminé, nous commençons donc par admirer ces « flèches » depuis les différents points de vues accessible en voiture. Il y en a à perte de vue ! Ils sont rouges ardents comme la glaise et tout autour à notre étonnement ce n’est pas le désert mais une forêt bien dense.

Le lendemain, c’est week-end ! et qui dit week-end dit foule ! Nous partons donc sur une randonnée de deux jours au calme en contrebas du canyon dans la forêt. Une fois les formalités faites (prise du permis pour le camping sauvage et mise de la nourriture dans des boites spéciales que les ours ne peuvent pas ouvrir ni Marion d’ailleurs) nous entamons une marche facile, puisqu’en descente, de trois heures jusqu’à une mini clairière où nous nous installons pour la nuit. Nous sommes seuls au milieu de la forêt. En fin d’après-midi une biche passe tranquillement devant nous en s’arrêtant de temps en temps pour manger. Elle est à 10m de nous. On voit que la chasse est interdite dans le parc. Elle n’est pas du tout apeurée. Nous passons également un bon moment à observer les gros écureuils et des sortes de hamsters passant leur temps à sortir à la vitesse de l’éclair prendre quelques herbes puis rentrer dans leur trou.

Il est temps de manger avant que la nuit tombe et ce qui devait bien nous arriver un jour arriva, Jordi casse le briquet… ce sera donc repas froid ce soir et pas de café demain. Penser à emmener plusieurs briquets la prochaine fois ! On est vraiment des branques parfois.

Petit réveil avec les « kui kui » et c’est parti pour 8km de grimpette le ventre presque vide. On en « chie » un peu mais être seul dans un superbe paysage ça en vaut la peine. Marion perd son chèche. On va vraiment finir par rentrer en France sans aucune affaire. Nous n’aurons pas vu d’ours ni de puma (tant pis ou tant mieux) mais ce fut une agréable randonnée.

Nous prenons un père de famille en stop, il rentre aussi de randonnée et doit récupérer sa grosse voiture plus loin. Bon on a mis un moment à comprendre ce qu’il voulait. Un accent à couper au couteau. Une fois arrivée à sa voiture il nous tend un billet de 20 dollars. Euh oui… pourquoi faire ??? Ah ces américains ! Tous dans la démesure. Nous refusons bien évidement.

Nous prenons une petite douche à deux dollars au shop et nous nous octroyons une petite pizza. Pardon, nous avons dit petite mais où avons-nous la tête on est en Amérique. Une énorme pizza qui prend toute la place sur la table. Bon et bien ça nous fera deux jours de repas. En mangeant nous regardons autour de nous les gens. C’est ahurissant tous les américain, on dit bien tous, ont une glace à la main. Le 4 heures glace doit être sacré chez eux. Malgré les panneaux interdisant de donner de la nourriture aux animaux (un écriteau sur chaque table quand même), un américain fait lécher son emballage de glace à un écureuil. On comprend mieux pourquoi les écureuils viennent nous grignoter les orteils sous la table. Réponse : parce que les gens sont cons.

Avant de repartir sur la route, nous faisons une dernière petite randonnée au cœur des hoodoos. Le paysage est tellement superbe que nous rallongeons notre route. Nous faisons finalement 10 km sur des sentiers à l’intérieur de ces magnifiques hoodoos. C’est assez ludique et sympa de passer entre ces parois étroites. Nous retournons à la voiture couverts de poussière.

Un brin de toilette et direction Grand canyon !

Bryce Canyon : like hoodoos
Bryce Canyon : like hoodoos
Bryce Canyon : like hoodoos
Bryce Canyon : like hoodoos
Bryce Canyon : like hoodoos
Bryce Canyon : like hoodoos
Bryce Canyon : like hoodoos
Bryce Canyon : like hoodoos
Bryce Canyon : like hoodoos
Bryce Canyon : like hoodoos
Bryce Canyon : like hoodoos
Bryce Canyon : like hoodoos
Bryce Canyon : like hoodoos
Bryce Canyon : like hoodoos
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
hello,
Photos ma-ghi-fiques et recit qui coule .
merci et bonne route
james
Répondre
S
Salut !
Briquet cassé = repas froid ...
La prochaine fois vous serez plus attentifs en regardant "Man VS Wild" :-)
Bises
Steph
Répondre