Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
goodmorningworld le ptit tour... du monde de Marion & Jordi

Bogor : première escale sur Java

25 Avril 2013 Publié dans #Indonésie

Ce qu’on peut dire c’est que nous avons sous-estimé notre temps de transport depuis l’île Sebesi. Nous pensions arriver sur Bogor 8 heures après notre départ. Finalement nous arrivons 16 heures plus tard après avoir pris bateau/opelet/opelet/ferry/bus/bus. Nous sommes au bout du rouleau. Les dernières heures coincées dans les embouteillages de Jakarta y sont pour quelque chose. Cette entrevue de Jakarta nous conforte dans notre choix d’exclure cette ville tentaculaire et titanesque comme étape.

A chaque arrêt des bus sur Java une multitude de vendeurs ambulants monte pour y vendre tout et n’importe quoi. Ils lancent sur les sièges voir sur les gens leur produit de façon nonchalante puis les récupère lors d’un second passage. Sauf pour nous, où ils nous demandent si nous voulons acheter ou pas. Une fois nous comptons près de 40 vendeurs, 5 musiciens et 2 mendiants. Un flot ininterrompu pendant 20 bonnes minutes. A croire que le chauffeur touche des commissions sur le nombre de vendeurs qu’il prend.

Une fois arrivée, nous tombons sur un jeune homme qui veut absolument nous aider. Il nous aide à trouver une auberge et nous donne rendez-vous le lendemain. Nous sommes crevés. Il est 23 heures passés, un fast food (oui oui on a craqué) et au lit.

Le lendemain, c’est journée off. Nous admirons la superbe vue depuis notre terrasse. Nous avons vu sur tout Bogor, le volcan Salak et une belle mosquée. Dure journée… le jeune homme ne viendra finalement pas. Nous sortons quand même nous balader au bord de la rivière. Des enfants culs nus s’amusent à sauter dans la rivière où flotte toute sorte de déchets. Ils nous demandent de les prendre en photos. Nous nous exécutons. Ils sont tous fous et après chaque saut viennent admirer leur exploit sur l’appareil et rigolent aux éclats. Le soir nous regardons l’un des plus beaux coucher de soleil depuis notre terrasse. Les couleurs sont incroyables.

Réveil en deux temps. Le premier à 4h30 avec le chant du muezzin. On a l’impression qu’il est dans notre chambre et cela ne s’arrête pas. Puis réveil naturel à 8 heures. Nous partons visiter le jardin de Bogor. Ce jardin est gigantesque. Plus de 400 espèces de palmiers sont représentés ! Nous apprécions la maison des orchidées. Les orchidées possèdent la plus grande famille. Plus de 25000 sortes ! Nous cherchons désespérément l’Arum Titanum (la plus grande fleur du monde) mais sans succès. Nous passons trois heures dans le jardin puis partons chercher nos billets de bus pour Yogyakarta sous la pluie. Il faut dire qu’à Bogor il y a 300 jours d’orages par an.

En fin d’après-midi, surprise, le jeune homme débarque à la guesthouse et nous emmène au marché goûter des spécialités. Ce n’est qu’à un kilomètre mais il insiste pour que l’on prenne le scooter. Et nous voilà dans les embouteillages à 3 sur le scoot. Le marché est près de la gare, un beau bâtiment d’époque. Le marché, lui, ne ressemble à rien, presque tout est fermé. On trouve tout de même un petit shop avec des douceurs. Et quelles douceurs : thé gingembre épicé avec un doigt de lait concentré, pomme de terre, et sucreries infâmes. On a un peu du mal avec la nourriture indonésienne. On a droit ensuite à une petite visite de la ville en scooter puis on se sépare, il retourne chez lui.

Bogor : première escale sur Java
Bogor : première escale sur Java
Bogor : première escale sur Java
Bogor : première escale sur Java
Bogor : première escale sur Java
Bogor : première escale sur Java
Bogor : première escale sur Java
Bogor : première escale sur Java
Bogor : première escale sur Java
Bogor : première escale sur Java
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Hello,<br /> Encore un bel article avec un beau coucher de soleil . Cela me fait plaisir de voir vos belles photos car chez nous c 'est pluie et froid en ce moment.<br /> Bonne route<br /> James
Répondre