Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
goodmorningworld le ptit tour... du monde de Marion & Jordi

​Bukit Lawang : a vu l’Orang-Outan de Sumatra !

5 Avril 2013 Publié dans #Indonésie

Nous prenons un opelet afin de nous rendre à la station de bus de Médan. Ces bus de ville sont des mini van. Nous rentrons à peine avec nos gros sacs. Le trajet jusqu’à la station de bus est éprouvante. Il fait une chaleur épouvantable et l’humidité y est pour quelque chose. Nous nous liquéfions totalement dans l’opelet. Nous faisons ensuite 3 heures de bus pour atteindre Bukit Lawang.

Bukit Lawang est un village agréable encastré entre la jungle et la rivière. Nous trouvons un bungalow en hauteur au bord de la rivière. Notre terrasse a une vue panoramique sur la jungle. Nous passons notre après-midi à bouquiner dans le hamac et à regarder les singes s’amuser. Même programme le jour suivant. Les deux fins d’après-midi et soirées sont très arrosées. On comprend pourquoi la jungle est aussi luxuriante. Les orages se forment rapidement et les éclairs sabrent le ciel comme nous n’avons jamais vu en lâchant des grondements qui font froid dans le dos. Nous n’avons pas trop envie de nous retrouver dans la jungle à ce moment-là. Note : Penser à prévoir les K-way pour notre petite expédition !

L’objectif premier de cette expédition est de voir le fameux Orang-Outang. Animal endémique de l’Indonésie (présent uniquement sur Sumatra et Bornéo), il possède 96% de gènes identiques au notre.

Nous partons donc pour un trek de deux jours dans la jungle qui n’est autre que le parc national du Gunung Leuser. Nous commençons notre route tous les deux accompagnés de notre guide « Camel » à travers les plantations d’arbres à caoutchouc appelées également par les Indonésiens « condom tree » (arbre à capote). Puis nous nous enfonçons dans les profondeurs de la jungle. Nous marchons quelques minutes avec des macaques puis nous apercevons pour la première fois un superbe gibbon blanc (présent uniquement en Australie et à Sumatra) en haut d’un arbre. Après 1h30 environ de marche dans la gadoue et l’humidité notre rêve se réalise. Nous voyons une maman Orang-Outan avec son petit. Nous sommes contents mais un peu déçu car à ce moment-là d’autres groupes de touriste sont présents et dénaturent cet instant. Mais nos efforts sont vite récompensés et nous tombons sur une autre maman avec son petit de quelques semaines nichés dans un arbre avec son autre fils de 8 ans crapahutant d’arbre en arbre. Nous nous arrêtons pour manger au bord d’une rivière où une tortue se prélasse. Notre guide nous a préparé un Nasi Goreng (riz, œuf au plat, légumes et chips locales) que nous mangeons à la main dans une feuille de banane. Nous ne savons pas si c’est le fait de le manger avec les mains en plein milieu de la jungle mais ce plat est tout simplement délicieux. Nous terminons ce repas en dégustant un excellent ananas et des bananes. Une fois requinqués nous continuons notre ascension. Le terrain est glissant et nous nous accrochons aux racines des arbres pour ne pas tomber. Nous croisons encore un Orang-Outan très haut dans la canopée, un énorme gecko, des Thomas leaf macaques (rebaptisé singe punk par nos soins), des grosses fourmis et bien évidement des sangsues mais ça on y échappe pas. Nous voyons également de magnifiques papillons tellement grands qu’ils planent au-dessus de nos têtes.

L’après-midi nous arrivons au campement. Nous faisons la connaissance de trois sympathiques français avec qui nous passons la nuit au camp. Nous partons nous rafraîchir dans une piscine naturelle au pied d’une cascade. Pendant que nous nous reposons devant la rivière nous voyons apparaître juste sous nos yeux un énorme lézard attrapant un poisson. Nous n’avons pas envie qu’il vienne faire un tour cette nuit près des couchages celui-là. Nous restons un long moment à l’observer.

Après notre dîner le cuisinier ainsi que les deux guides passent leur soirée à nous montrer des tours de magies ainsi que des jeux de logiques avec des allumettes. Au début c’est bien drôle puis ça fini quand même par voler bas. On en rigole mais c’est clair que nous avons notre dose de magie pour un bon bout de temps. On se rendra compte plus tard que les Indonésiens adorent les jeux de cartes.

Pendant la nuit, nos guides se relaient pour attiser le feu et surveiller. Le sol est ultra dur et au réveil le sommeil n’a pas été réparateur. Nous prenons notre petit déjeuner et entamons notre deuxième jour. Même si notre guide a un rythme très soutenu et que nous entamons une sacrée pente, nos efforts sont une fois de plus vite récompensés. En s’approchant de gibbons blancs, nous apercevons un gigantesque hornbill (de la famille des toucans). Cet oiseau est très difficile à voir car il est souvent dans les cimes des arbres et donc très bien caché. Nous les entendons souvent mais nous ne les voyons pas. Nous sommes donc aux anges. Et pour la fin, Jordi aperçoit le premier un Orang-Outan dans son nid. Nous passons plusieurs minutes à l’observer avant qu’il ne s’éloigne lentement dans les feuillages de la jungle.

Vers 11 heures, notre guide nous dit que nous sommes bientôt arrivés et nous demande si nous voulons continuer. Bien évidemment que nous voulons continuer ! Sauf qu’il en a décidé autrement et qu’il souhaite rentrer car sa fille est malade. Nous sommes d’autant plus rageurs que le groupe de trois autres français est rentré vers 17 heures. On se rend compte que nous nous sommes faits « entubés » d’une demi-journée. Bon positivons ce trek était vraiment génial et a répondu à toutes nos attentes.

​Bukit Lawang : a vu l’Orang-Outan de Sumatra !
​Bukit Lawang : a vu l’Orang-Outan de Sumatra !
​Bukit Lawang : a vu l’Orang-Outan de Sumatra !
​Bukit Lawang : a vu l’Orang-Outan de Sumatra !
​Bukit Lawang : a vu l’Orang-Outan de Sumatra !
​Bukit Lawang : a vu l’Orang-Outan de Sumatra !
​Bukit Lawang : a vu l’Orang-Outan de Sumatra !
​Bukit Lawang : a vu l’Orang-Outan de Sumatra !
​Bukit Lawang : a vu l’Orang-Outan de Sumatra !
​Bukit Lawang : a vu l’Orang-Outan de Sumatra !
​Bukit Lawang : a vu l’Orang-Outan de Sumatra !
​Bukit Lawang : a vu l’Orang-Outan de Sumatra !
​Bukit Lawang : a vu l’Orang-Outan de Sumatra !
​Bukit Lawang : a vu l’Orang-Outan de Sumatra !
​Bukit Lawang : a vu l’Orang-Outan de Sumatra !
​Bukit Lawang : a vu l’Orang-Outan de Sumatra !
​Bukit Lawang : a vu l’Orang-Outan de Sumatra !
​Bukit Lawang : a vu l’Orang-Outan de Sumatra !
​Bukit Lawang : a vu l’Orang-Outan de Sumatra !
​Bukit Lawang : a vu l’Orang-Outan de Sumatra !
​Bukit Lawang : a vu l’Orang-Outan de Sumatra !
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
hello,
Le couchsurfing est vraiment une super idees mais vous etes tombe sur une coincée. Lors de votre retour en metropole je vous invite à passer quelques jours dans ma maison en alsace avec ma petite famille pour decouvrir ma belle region . Je vous rassure tout de suite ,je ne suis pas un sauvage. voici mon petit commentaire sur votre article precedent .
Votre trek est ressourcant et riche en couleur. Par contre le varan aux yeux verts me semble assez hostile .
Bonne route
james
Répondre
M
et oui les rapports humains.... très complexes :-). Merci pour cette invitation que nous gardons dans un coin de la tête.